• Santarem

     

     

    16/10/14

    Santarem plus de 280000 hab est située entre Manaus capitale de l'état d'Amazonie et Belem capitale du Para, au croisement du rio Tapajos et l'Amazone. C'est une ville relais entre ces deux grandes villes pour le transport de marchandises et une étape pour les passagers. On l'a remarqué avec le nombre d’hôtels complets. Les gens s’arrêtent ici pour prendre une correspondance fluviale ou routière, vers une autre destination, C'est pour cette raison que les touristes sont quasi inexistants si ce n'est quelques brésiliens qui se rendent à la station balnéaire de Alter de Chao. Un endroit qui n'aurait rien à envier aux plages de sable fin de l'océan, on vérifiera.

     

    Les bâtiments ressemblent beaucoup à ceux que l'on trouve dans les centres ville du Portugal, trace de l'époque coloniale.

    Le lendemain de notre arrivée nous visitons le musée de Dica Frazoe, chez elle. C'est une vieille dame (94 ans ) qui est devenue célèbre en confectionnant des vêtements avec des matières premières végétales issues de la forêt. C'est d'ailleurs elle qui nous servira de guide pendant la visite. On verra des pièces commandées par la reine de Belgique, un président brésilien , même le pape possède une de ses créations.

    Ici, la ballade le long du fleuve dès que le soleil se couche est le rituel quotidien des habitants. Ce chemin piéton en bordure du Tapajos ,désert la journée à cause de la chaleur ,se remplit de petits vendeurs de jus de fruits, de sandwich, de plats cuisinés etc . Les gens profitent de ce moment pour faire du sport, se rencontrer, faire des barbecues sur la plage et écouter de la musique. Nous on en profite pour aller manger du vatapa (blé ,haricots, herbes ,crevettes ou poulet ) et boire de l'eau de coco. L'ambiance générale est vraiment agréable.

    La musique est présente partout , surtout dans la rue, avec les voitures suréquipées de décibels ou devant les boutiques.

    Le plus bruyant reste la campagne présidentielle, les deux finalistes s'affrontent dans les rues à coup de slogans hurlés dans les hauts parleur géant de voitures équipées pour l'occasion. Sans compter les défilés avec drapeaux et musiques.

    Le lendemain nous nous rendons au bureau de l'IBAMA sorte de ministère de l’écologie pour trouver des infos sur une communauté amérindienne qui pratique l’écotourisme. Bingo ! Nous avons au moins l'heure et l'endroit du passage du bus qui va à Jamaraqua.

    Le départ est reporté à lundi pour éviter d'arriver un dimanche. Nous profitons du week end pour aller au marché de Santarem. On fait le plein de fruits ananas , mangue, papaie etc …....

     vue sur Santarem

    la rencontre des eaux

    Santarem le soir

    l'entrée du marché

    étalage de potions magiques

    campagne éléctorale animée

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    lolotte olivier
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 13:59

    hello les vagabonds,

    et bien le voyage continu et tout à l'air super !

    merci pour les recettes ! on les testera à votre retour, ou plutôt valoche on compte sur toi pour nous les faire apprécier....

    bizzzz à vous

     

    lolotte olivier

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Minche
    Samedi 1er Novembre 2014 à 09:28

    Ouahou!! Génial, vous nous faites bien rêver en tout cas même si ce n'est peut être pas toujours si facile qu'on pourrait le croire j'imagine! Allez gros bisous et on attend la suite avec impatience, à très bientôt de vous lire.

    Minche ,Robert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :