• Ubajara

     

    17/11 /14 au 24/11/14

     

    Nous sommes dans le bus pour Fortaleza pour descendre à mi chemin, à Tiangua , de là nous devrons rejoindre Ubajara à une quinzaine de km. Nous avons réservé une semaine dans une pousada ( auberge).

    En quittant Sao Luis on traverse plusieurs zones industrielles, on croise beaucoup de camions de marchandise cela change encore beaucoup par rapport au nord du Brésil.

    La nuit est agitée car il faut surveiller l’arrêt et en pleine nuit pas évident de reconnaître les villes traversées.Heureusement le motorista ( conducteur ) devrait nous réveiller si on se rate.

    On arrive à Tiangua au petit matin après avoir admiré un superbe lever de soleil dans la basse montagne. Dès la descente du bus on ne peut nier que l'on se trouve en altitude (850 mètres ) car le frais est limite froid. Par chance on est encore habillé en mode voyage en bus au Brésil c'est à dire : polaire , pantalon, chaussettes et bonnet , oui bonnet en laine pour contrer le blizzard sans neige craché par la clim, sans oublier nos serviettes qui servent de couverture.

    On avale un petit déj à la gare après avoir commandé trois fois !

    Maintenant il s’agit de trouver un transport pour la ville d'Ubajra , comme d'habitude il faut demander à plusieurs personnes ( pro ou autochtone ) le renseignement désiré. On arrive enfin au bon arrêt de microbus , ici il y a le bus , le minibus et le microbus , à Tiangua le microbus se nomme Copitrace , « o copi » pour les habitués.

    Le copi nous laisse au centre d'Ubujara mais problème la pousada se trouve à environ deux kilomètres du centre. Alors on tente de faire le trajet à pied et on réussi sans faire trop de détour.

    Le propriétaire et son épouse nous accueillent chaleureusement et les chambres sont très bien avec terrasse sur la piscine. Le hic c'est pour faire les courses mais entre la marche et la gentillesse des propriétaires cela se passera bien .

    Nous avons choisi ce lieu car il est situé juste à coté d'un parc naturel géré par l'institut Chico Mendes ( ICMBIO) dans ce parc on peut visiter des grottes qui sont accessibles par téléphérique ou à pied ( 7km de descente) puis remonter par le Bondinho ( surnom du téléphérique). Celui ci est en service seulement à partir des vendredis. On se rabat sur une petite rando avec un guide dans la forêt .

    Les jours suivant l'aubergiste nous emmènera visiter la région en voiture , voir la fabrication artisanale du sucre, visiter des sites touristiques , voir une fêtes locale pour célébrer la floraison du fruit de la passion ( ostensiblement évangélique) , une rando dans la montagne avec, baignade dans des cascades, escalade pour descendre , puis remonter par la rivière …

    Les petits déjeuner gargantuesques et de qualité ne sont pas de trop car il faut de l’énergie pour suivre le rythme.

    L'endroit est vraiment intéressant car il fait chaud en journée mais frais la nuit ce qui change de nos autres étapes. Le paysage fait penser un peu à l'automne dans le Bugey, car les matins sont frais et très brumeux, si on enlève les palmiers les cocotiers et autres bananiers,

    Le vendredi arrive pour la visite des grottes mais le Bondinho est en panne pour une durée indéterminée, le guide propose de faire l'aller à pied et le retour à pied . Le terrain est très très escarpé alors on s'abstient car une entorse durant ce voyage serait une catastrophe. On se contentera de visiter le coin et admirer la vue sans fin sur la vallée.

    Lundi matin nos hôtes avec qui on a bien sympathisé , nous accompagnent au centre ville, de là on reprend le Copi pour Tiangua et un bus/frigo pour Fortaleza.

     

     dans les rues d'Ubajara

    rio dos Frades

    une des cascades dos Frados avec baignade

    machine pour presser les cannes à sucre

    cuisson du jus de cannes  pour èpaissir

    moulage et séchage des pains de sucre

    retenue d'eau complètement sèche

    le Bondinho en panne

    un visiteur du soir, petit mais méchant

    fabrication de la cachaça

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :